Trop d’enfants non scolarisés

En Inde, à toute heure de la journée, on croise beaucoup d’enfants qui n’ont pas pris la direction de l’école comme les autres. La plupart d’ailleurs aident les parents ou travaillent déjà.

En ville, c’est une situation qui s’observe le plus dans les abords des « slums », ces bidonvilles improvisés par les familles de travailleurs migrants. Bangalore est en pleine explosion immobilière. Les hommes de campagne affluent sur les chantiers. Souvent on leur promet un logement, des vivres, une salaire décent, l’éducation des enfants; promesses rarement respectées. Ces enfants sont heureusement souvent pris en charge par des ONG indiennes qui montent des écoles au sein des slums mêmes. Une association gérée par des femmes expatriées, « Sunschine for a school » vient apporter un support financier considérable à ces ONG dédiées à l’éducation des plus exclus. Ainsi que de l’aide pédagogique dans les écoles mêmes.

 

enfants Inde Bangalore photographie de rue
Enfants dans les villages de Bangalore, Inde, Septembre 2017

Enfants en IndeEnfants en IndeEnfants en IndeEnfants en IndeEnfants en Inde

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s